Christiane Chabot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 2 avril 2009

INSTALLATION À L'INTERNATIONAL FLORA MONTRÉAL, 2006-2007

TRAVAIL IN SITU «...prendre place, être à l'écoute de l'espace, commencer à percevoir des pistes de matériaux, des brides d'objets et de lieux possibles. Et puis oser démarrer...poser un premier élément dans un site pour s'inscrire, s'enraciner comme si on avait toujours été là, pour ne pas être suspect, étranger et surtout pouvoir, à partir de ce déjà là, observer les premières pertubations et entamer une longue série d'itérations pour trouver place, le plus naturellement possible. Et puis, observer l'apparition des premières résonances entre les propositions et le contexte...» réf: «Christiane Chabot , variations botaniques» 2001

mercredi 1 avril 2009

SCULPTER AVEC L'ACIER ET LE BOIS DÉROULÉ

Le rocher (acier)

La peau de l'arbre (bois déroulé, sculpté)

Arum (acier)

Deep Bed (acier installation)

Feuille (acier)

Ma cabane (écorces de bois)

Mémoires suspendues 1 (acier)

Mémoires suspendues 2 (acier)

«...C'est ainsi que nourrie par la turbulence de la nature, l'artiste est partie à la recherche d'une distanciation radicale et c'est dans ce contexte que l'acier et le bois déroulé ont fait irruption comme dispositif d'exploration. Les formes naturelle ont leur propre cohérence et elles sont fondamentalement éloignées des propriétés mécaniques et des images mentales que véhicule l'acier ou le bois déroulé.»... réf: Robert Prost, «Christiane Chabot, variations botaniques» 2001